Le régime The Zone

Le régime The Zone

Georgette No Comment
Regimes

Le régime The Zone est un régime alimentaire qui permet de mincir tout en restant en bonne santé. Le régime The Zone a pour objet de maintenir stable le taux de sucre sanguin avec le principe d’une alimentation faible en glucides et en apport calorique.

Pour stabiliser le taux de sucre dans le sang, les études ont montré qu’il fallait réguler les deux hormones responsables de la prise de poids et de la formation de graisse qui sont l’insuline, une hormone secrétée par le pancréas après l’ingestion de glucides et les eicosanoïdes, hormones fabriquées lors du métabolisme des graisses.

Le principe du régime The Zone est le suivant : il faut cinq menus par jour (trois repas et deux collations) à intervalles réguliers de 5h ; chaque repas ne doit pas dépasser les 500 Kcal. Il faut aussi veiller à ce qu’un rapport entre glucides, protéines et lipides soit respecté pour chaque menu, soit 35% de glucides, 30% de protéines et 35% de graisses. En pratique, le régime The Zone est comme ceci : des protéines provenant du poisson, de volaille, de blanc d’œuf et de soja ; des glucides trouvés dans le pain complet, les légumes et les fruits ; des sources lipidiques uniquement insaturées et d’origines végétales trouvées dans les amandes douces, les avocats ou autres végétales.

Pour faciliter la pratique du régime The Zone, le Dr Sears, inventeur du programme indique que la main de l’individu suivant le régime sert de repère visuel pour la quantité de chaque élément utile pour faire un menu. Ce qui implique grandement que le régime The Zone est un régime dit « du juste milieu » car les interdits alimentaires n’existent pas vraiment, ils concernent uniquement les aliments qui ont de très fort taux de glucides à savoir les sucres et farines raffinés, les boissons industrialisées et riches en caféine, les bananes, les raisins, les figues, les carottes, les pommes de terre et le maïs.

Le régime The Zone est très efficace car la perte de poids est normale, soit de 500g à 1.5kg par semaine. Aucun risque de fatigue n’est à signaler car le régime, même basse calorie, respecte l’apport en protéine qui renforce les muscles. De plus, la prise de cinq petits repas permet également d’éviter les fringales et permet d’avoir une bonne digestion. Par contre, ce régime ne respecte pas les valeurs nutritionnelles recommandées qui suggèrent 50% glucides, 20% protéines et 30% lipides. De même, le programme demande beaucoup de calculs et de planification et il est impossible d’apporter une modification pour briser la routine ou apporter d’autres goûts, ce qui pourrait avoir des effets monotonie.