Le régime macrobiotique, attention aux carences !

Le régime macrobiotique, attention aux carences !

Georgette No Comment
Regimes

Le régime macrobiotique est un régime issu de la conception japonaise qui recherche et préserve la vie et la longévité. En effet, selon le concepteur moderne du régime macrobiotique, notre alimentation devrait aussi tenir compte des charges énergétiques comme dans la conception orientale sur le yin et le yang afin de statuer un vrai équilibre. Le régime macrobiotique classe donc chaque aliment en yin (nocifs) et yang (position équilibrée) et de cette classifications découle des aliments interdits ou presque et ceux qui constituent la base de l’alimentation.

Parmi les aliments dits « yin » (nocifs) : les fruits tropicaux, les légumes crus, les sucres raffinés, la noix et l’alcool ; par contre, sont « yang » (position équilibrée) tous les céréales entières. Ainsi, le régime macrobiotique ressemble plutôt à un régime végétalien, très pauvre en viandes car la diète est constituée principalement de céréales entières (jusqu’à 60%), le reste de l’alimentation est constituée de légumes, de légumineuses et de soja et ses dérivés. Mais ce ne sont pas tous les légumes qui sont permis, les tomates, les pommes de terre et les laitues sont à éviter car ils sont « yin » parce qu’ils représentent un taux trop élevé en potassium.

Par ailleurs, peuvent être ajoutés à cette alimentation lors d’un régime macrobiotique, les poissons blancs et les fruits mais à de faible quantité. Comme les viandes et les volailles, aliments du règne animal ne sont pas totalement proscrites dans le régime macrobiotique, des carences, surtout en vitamine B12 s’observent ce qui pourrait entraîner plusieurs troubles à savoir les troubles de l’intelligence et le retard de croissance. De plus, les suppléments en vitamines et minéraux sont interdits ainsi que la consommation de produits laitiers. Le régime est ainsi déconseillé chez les enfants et les adolescents même s’il a été prouvé que ce type de régime prévient le cancer et améliore l’état de santé tout en permettant de vivre aussi longtemps. Même chez les adultes, ce régime crée la polémique et est souvent remis en question par rapport aux interdictions en produits d’origines animales.