Le régime du Docteur Cohen

Le régime du Docteur Cohen

Georgette No Comment
Regimes

Le régime du Docteur Cohen est un régime amaigrissant qui consiste à manger un peu de tout et à faire de l’exercice physique en complément du régime. Le médecin nutritionniste Jean-Michel Cohen a mis en place un programme de régime minceur qui a pour but d’instaurer de bonnes habitudes alimentaires pour réduire l’apport calorique ingéré ainsi que d’adapter un rythme d’exercice physique qui permet de dépenser de l’énergie, donc faire maigrir en toute sérénité.

Le régime Cohen consiste en premier lieu à manger beaucoup de fruits et légumes, crus ou cuits ; cela en raison de leur faible teneur en calorie et leur effet rassasiant. L’eau et le thé remplacent les boissons sucrées ou alcoolisées. Quand aux autres aliments, il faut en manger avec modération, c’est-à-dire, en quantité minime, sinon il faut les remplacer par d’autres aliments.

A ne pas négliger également l’activité physique qui renforce et augmente l’effet du régime. Le régime Cohen est donc un régime hypocalorique mais qui ne fait pas trop de restriction ni de privation alimentaire. Le patient a donc droit aux trois repas par jour soit une répartition et composition en laitage, fruits et légumes, soupe, viande maigre et poisson et féculents. L’apport calorique est à augmenter progressivement afin d’éviter les carences, c’est-à-dire que le régime commence par un menu très peu calorique mais à effet amaigrissant très rapide, soit à 600 calories par jour durant une à deux semaines. Puis, il est à augmenter à 900 calories pendant une semaine pour continuer à perdre les superflus pour enfin atteindre les 1400 calories, l’état nécessaire pour sculpter la silhouette.

C’est lors de cette dernière phase du régime Cohen qu’il faut profiter pour garder l’équilibre et les bonnes habitudes alimentaires. Le régime Cohen est bénéfique du point de vu diversité alimentaire étant donné que tout est permis ; par contre, ce régime risque d’être dur pour certaines personnes à long terme, car même si l’alimentation est diversifiée, il s’agit d’un régime hypocalorique, qui peut entraîner une fatigue importante.