Alimentation

Composez vous-même vos menus diététiques !

Georgette No Comments

Un menu diététique correspond à un menu équilibré, c’est-à-dire, un menu dont tous les apports en protéines, sucres et graisses sont proportionnels aux besoins d’un individu face à ses activités physiques et lui suffisent pour assurer le bon fonctionnement son organisme. Il en est de même pour les apports en vitamines, minéraux, fibres et eau. En théorie comme en pratique, le menu diététique ne consiste pas à une proportion en calorie mais à mesurer l’index glycémique (IG) et l’index insulinique, les sucres tenus responsables de la prise de poids et d’un désordre du métabolisme à cause de son assimilation qui fait intervenir l’insuline et qui engendre le stockage de graisse.

Un menu Diététique permet de manger sans prendre trop de kilos et même de perdre quelques killos superflus sans faire des restrictions alimentaires ni se fatiguer. C’est donc un régime proportionné, un régime qui permet d’avoir de bonnes habitudes alimentaires, un régime sain, un régime équilibré. Nombreuses sont les recettes diététiques qui font maigrir avec ou sans régime : sans régime car comme nous l’avons déjà mentionné un peu plus haut, il n’est pas nécessaire de se priver, il suffit de manger équilibrer et surtout faire de l’exercice physique quotidiennement, ce qui renforce la bonne hygiène de vie.

Le régime diététique, dans chaque repas respecte un indice favorable à un équilibre alimentaire dont l’impact se mesure au bon fonctionnement de l’organisme ainsi qu’au « façonnage » de la silhouette. Le menu diététique enseigne comment préparer de bon repas, à la fois légers, simples et savoureux, qui permettent de maigrir sans avoir un impact négatif sur l’organisme mais qui permet de mincir et briser les routines des autres programmes minceurs. Le régime minceur Slim-Data est un bon exemple de menu diététique qui consiste à classer les aliments dans quatre zones dont ceux regroupés dans la zone verte à consommer en toute liberté, en oranges ceux à consommer en association, en rouges ceux à consommer avec modération et en association et en violets ceux à éviter car ils sont souvent ennemis de l’organisme et surtout ennemis d’un régime minceur. Ces aliments classés dans la zone violette sont les boissons sucrées telle que les sodas mais aussi les aliments industrialisés dont le teneur et les origines des graisses ne respectent pas le principe d’un menu diététique.

Produits allégés, comment reconnaître les bons

Georgette No Comments

Pour manger sain et équilibré, il faut savoir reconnaitre les bons produits qui consistent actuellement aux produits allégés. C’est vrai qu’il est difficile de faire le choix parmi tous les produits allégés proposés, surtout quand il s’agit de produits alimentaires industrialisés ou de Plats cuisinés. Ainsi, voici quelques informations qui peuvent vous aider à reconnaitre les produits allégés qui ne nuisent pas à votre santé.

La reconnaissance des produits allégés se fait en lisant attentivement les étiquettes qui devraient vous indiquez la composition en lipide, les origines des matières grasses dans l’aliment proposé et surtout le taux du corps gras. Il faut savoir quel corps gras est indiqué ou contre indiqué à l’organisme. Pour cela, sachez qu’il existe de matières grasses d’origine laitière dont le beurre contre indiqués car ils contiennent jusqu’à 82% de matières grasses; les matières grasses d’origine végétal dont la margarine est par contre fortement conseillés, surtout quand ils sont allégés ; et enfin les matières grasses composées qui sont des mélanges de matières grasses d’origine laitière et non laitière. La proportion ou taux en matières grasses devrait aussi être indiqué, et les produits allégés se trouvent avec un taux compris entre 60 et 41%, c’est le cas des beurres allégés, matières grasses composées allégées et la margarine allégée. Pour tour ce qui est inférieur à 41%, ils devraient être conseillés uniquement en tartine ou fondus mais non pas en cuisson. Attention, il faut savoir distinguer la différence entre les termes léger, allégé et basse calorie car il n’est pas forcément évident qu’un plat contienne les valeurs normales autorisées en matières grasses parce qu’il est indiqué sur l’étiquette basse calorie ou un plat dit léger peut être cuisiné en matière grasse 100% végétale, qui ne signifie pas du tout allégé. Seuls allégés, les plats dont les proportions en matières grasses sont comprises entre 60 et 41% et cela peut être d’origine laitière ou non.